La cartomancie est une méthode assez pratique qui permet d’obtenir des informations ou de prédire l’avenir.

Désiriez-vous avoir la maîtrise du tirage des cartes en voyance ? Voici quelques règles à suivre pour y parvenir.

S’apprêter avant la consultation

Vous pouvez devenir un très bon cartomancien ou cartomancienne dès que vous arrivez à maîtriser la signification des cartes. Cela vous mènera à la découverte du sens divinatoire. Par ailleurs, nous vous recommandons de faire preuve d’honnêteté et d’ouverture lors de la séance. Avant le démarrage, essayez de libérer votre esprit de tout ce qui pourrait vous distraire, car votre mental peut avoir un impact sur les résultats de votre consultation.

Optez également pour un espace qui vous met à l’aise et vous permet d’être concentré. Il faut également que cet espace soit légèrement éclairé pour apaiser votre esprit (vous pouvez allumer quelques bougies).

Mélanger les cartes

Pour commencer votre consultation, il vous faudra de prime abord mélanger les cartes (52 cartes pour la méthode anglaise et 32 cartes pour la méthode européenne). Après le mélange des cartes, vous devez les étaler face cachée sur la table puis les mélanger à nouveau, mais cette fois en cercles homocentriques.

Il faut procéder ainsi pour se rassurer que les cartes seront en position renversée ou debout selon leur sortie. Par ailleurs, cela rendra votre consultation plus crédible. Une fois cette étape franchie, rassemblez les cartes puis battez-les ordinairement.

Scinder les cartes

À présent, nous vous conseillons de scinder le jeu en trois afin de mieux observer et savoir l’ambiance qui règne dans votre vie à travers le tirage. À cet effet, regardez les six premières cartes du début et de la fin de chacun des paquets scindés. Vous découvrirez l’atmosphère que vous dicte le tirage.

Le fait de scinder les cartes est nécessaire, car cela rend moins compliqué le tirage et vous facilite l’interprétation du tirage à travers des indices. Par la suite, réunissez une fois encore les trois paquets en suivant l’ordre inverse selon la façon scindée.

Choisir les cartes

À ce stade, installez votre jeu en éventail et tirez de manière hasardeuse les cartes qu’il faudra pour la consultation. Il faut retenir qu’avec un droitier, la main gauche est majoritairement celle qui est au contact de l’émotion.

Contrairement à elle, la main droite est plus proche du rationalisme. Ainsi, dans le choix des cartes, vous pouvez user de la main que vous voulez.

Disposer les cartes sélectionnées

Cette fois, les cartes choisies seront disposées devant vous en fonction du genre du tirage. Vous avez le choix de les disposer en tenant compte de l’ordre de sortie et de leur position respective ou les disposer de manière complètement inversée (position debout ou renversée.).

Pour réussir à détecter d’un premier coup d’œil si la carte est en position debout ou pas, nous vous suggérons simplement de placer une par une les cartes en position debout. À l’aide d’un marqueur, vous pouvez marquer un minuscule point dans l’extrémité supérieure gauche de chacune d’elles. Vous serez ainsi fixé pour les prochaines séances.